Lydia Flem

FlemLYDIA
FLEM
L’HOMME
FREUD

Après La Vie quotidienne de Freud et de ses patients, Lydia Flem nous fait rencontrer Freud, la plume à la main, écrivant le roman de l’inconscient.
À la manière d’un détective, Lydia Flem cherche
à connaître l’homme avec l’œuvre. Elle se glisse dans son intimité créatrice pour tenter de comprendre comment il invente la psychanalyse et découvrir les secrets de son pacte avec l’inconscient. Elle restitue ses passions pour l’archéologie, l’amitié, la littérature. Elle montre comment les idées de Freud s’articulent à ses gestes quotidiens, ses lectures à son expérience clinique, ses voyages à son auto-analyse, sa vie onirique à l’élaboration de sa théorie, ses amitiés à l’écriture de son œuvre. Tout se mêle et prend un sens, le charnel avec l’abstrait, le trivial avec le sublime, le jeu avec le sérieux. Freud dit ainsi des choses extraordinaires avec des mots ordinaires.

1991, 288 pages

Une réflexion au sujet de « Lydia Flem »

  • 23 janvier 2008 à 16 04 00 01001
    Permalink

    Bonjour Lydia
    En cherchant des renseignements sur le marbre, voilà que je découvre tes tablettes !
    Je vais les glisser dans mes favoris afin d’approfondir…
    Que c’est loin Derscheid 😉

    Répondre

Répondre à Henri Denyer Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :