J.-B.Pontalis

Pontalis
J.-B. PONTALIS
LA FORCE
D’ATTRACTION

Trois chemins : le premier conduit vers le rêve, ou
plutôt le « rêver », à partir d’un roman insolite ; le second vers le transfert, ou plutôt les transferts, à partir de Freud ; le troisième vers le précaire abri des mots à partir d’une expérience personnelle.
Trois figures de l’altérité, de notre étranger intime, qui disent la force d’attraction qu’exerce sur nous la chose même, à jamais hors d’atteinte.
Trois brefs essais qui pourraient avoir pour épigraphe le conseil donné jadis par un peintre : « Clos ton œil
physique afin de voir d’abord avec l’œil de l’esprit. Ensuite fais monter au jour ce que tu as vu dans la nuit. »

1990, 128 pages

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s