Marc Augé

Auge
MARC AUGÉ
DOMAINES
ET CHâTEAUX

L’Écho d’Ambert, Le Nouvel Observateur, La Centrale des particuliers, Demeures et Châteaux et bien d’autres journaux publient des annonces immobilières souvent illustrées de photos.
Manoirs, prieurés, châteaux, gentilhommières ou coquettes maisonnettes s’inscrivent, pour l’auteur, dans des paysages qui sont avant tout littéraires même si les souvenirs vécus et les souvenirs de lecture semblent parfois se confondre. Souvenirs d’enfance : les châteaux de la Bibliothèque rose et de la comtesse de Ségur. Souvenirs
toujours récurrents : les demeures réelles ou fictives
fréquentées à la suite de Rousseau, Nerval, Balzac, Stendhal ou Proust.
Ces maisons de mots et d’images, où l’on sait bien que l’on ne vivra jamais, nous parlent aussi du temps qui passe, de la vie qui change, d’amour et d’amitié.
Dans ce livre, Marc Augé poursuit en ethnologue l’exploration d’une mythologie moderne d’autant plus efficace qu’elle sait en chacun de nous éveiller les attentes les plus intimes.

1989, 192 pages

2 réflexions au sujet de « Marc Augé »

  • 21 janvier 2005 à 14 02 23 01231
    Permalink

    Bonjours

    Je suis un étudiant japonais à l’école des beaux arts de Marseille. Je travaille sur le paysage, notamment sur le non-lieux. J’ai deux questions à poser .
    1. Depuis quand y- a t il l’aprrition du « non-lieux »?
    2. Depuis quand y- a – il l’apprition du rond-point?
    Merci pour laréponse

    TOMA Satoru

    Répondre
  • 6 novembre 2005 à 15 03 44 114411
    Permalink

    salut, il me semble que cette conférence d’Eric Aonzo à l’ecole d’architecture de nantes peut t’intéresser, justement sur les rond points. On y parle aussi de la notion de non lieu de Marc Augé

    http://www.nantes.archi.fr/video.htm

    Répondre

Répondre à Médéric Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :