Jean Levi

Livi
JEAN LEVI
LES FONCTIONNAIRES DIVINS
POLITIQUE,
DESPOTISME ET MYSTIQUE
EN CHINE ANCIENNE

Sur le territoire de la Chine ancienne se joue une
formidable partie de gô. Dans ce monde où les principautés sont en guerre les unes contre les autres, où les alliances se retournent au gré des saisons, le despote chinois, comme le prince de Machiavel, ne connaît que l’efficacité. À l’ombre des palais impériaux, son intelligence retorse définit un art de la manipulation politique.
Entraînant le lecteur dans un univers policier, l’auteur mène son enquête au Pays des hauts dignitaires. Il y découvre le fonctionnement des services de renseignements et les intrigues qui lient les espions entre eux. Tour à tour fidèles et dénonciateurs, ces informateurs font partie d’un monde politique où la traîtrise devient, peu à peu, une pratique
institutionnelle.
Convaincu que l’intérêt de chacun passe par la domination de tous, le tyran rêve d’un pouvoir absolu. Cautionnées par la doctrine de Confucius et le taoïsme, les stratégies politiques du prince correspondent à ses choix mystiques. Il veut soumettre l’ordre social au rythme du cosmos, le naturel au surnaturel.
Du temps des Royaumes combattants, au ve siècle avant
J.-C., à la fin des Tang au ixe siècle, Jean Levi analyse avec minutie le fonctionnement d’un appareil d’État géré par des fonctionnaires devenus divins. Son livre ouvre des perspectives inédites à toute réflexion

2 réflexions au sujet de « Jean Levi »

  • 16 janvier 2005 à 21 09 18 01181
    Permalink

    Jean Lévi avait publié aux éditions Allia un excellent petit bouquin sur le taoïsme intitulé PROPOS INTEMPESTIFS SUR LE TCHOUANG-TSEU. Il y analysait de façon étonnante le meurtre(involontaire ?) de Chaos. L’homme qui ne voulait pas se faire trouer. Je recommande.

    Répondre
  • 2 mars 2005 à 13 01 36 03363
    Permalink

    Madame, Monsieur

    Je suis actuellement en pleine du livre « les reves de Confucius » de Jean Levi et j’aurais aime avoir des renseignement au suje de son auteur ains que de son livre. Ce livre est compose d’un grand nombre de reves, d’idee et je serais gre d’avoir des information a ce sujet.

    En vous remerciant, veuillez agreer, Madame, Monsieur, mes salutations distinguees.

    D. Guidou

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :