4 réflexions au sujet de « Bureau du 1er novembre 2007 : Rodin, Camille Claudel et les Ecossais »

  • 1 novembre 2007 à 11 11 40 114011
    Permalink

    Que d’impressions différentes évoquent cet univers que tu as construit.un livre- qui n’est que musique et découvertes- un doux visage- les yeux qu’un doux sourire effleure, quelle était l’état d’âme , les pensées qui le suscitait ?- un gm comme un lien à portée d’oreille .
    Continut et c’est moi qui deviendrai psy_
    mag

    Répondre
  • 1 novembre 2007 à 12 12 42 114211
    Permalink

    Seuls les Ecossais, et le collier si précis peuvent éclairer le sombre devenir de Camille Claudel. Quand à son pauvre frère… Dieu l’a sauvé – ce qui n’est pas peu ni sans intérêt!

    superbe table

    Répondre
  • 1 novembre 2007 à 14 02 12 111211
    Permalink

    Les Ecossais sont en bonne compagnie et peut-être que notre chat érudit sera plus social (je pense à Belle Île) la prochaine fois.

    Répondre
  • 2 novembre 2007 à 14 02 58 115811
    Permalink

    on est déjà le2 novembre bientôt 14h….et alors ..quelle est la table du jour.. et la « table » c’est aussi un « sommaire » et « l’ordre d’un livre. »

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :