Bureau du 1er novembre 2007 : Rodin, Camille Claudel et les Ecossais

img_4332.1193874745.JPG

4 commentaires sur “Bureau du 1er novembre 2007 : Rodin, Camille Claudel et les Ecossais

  1. Que d’impressions différentes évoquent cet univers que tu as construit.un livre- qui n’est que musique et découvertes- un doux visage- les yeux qu’un doux sourire effleure, quelle était l’état d’âme , les pensées qui le suscitait ?- un gm comme un lien à portée d’oreille .
    Continut et c’est moi qui deviendrai psy_
    mag

    J'aime

  2. Seuls les Ecossais, et le collier si précis peuvent éclairer le sombre devenir de Camille Claudel. Quand à son pauvre frère… Dieu l’a sauvé – ce qui n’est pas peu ni sans intérêt!

    superbe table

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s