Table du dimanche : corps humains, corps divins

img_4545.1195997757.JPG

« Le corps est forme; il enclôt dans un espace défini en même temps qu’il localise dans un lieu précis. Cette limitation par et dans le corps semble la condition nécessaire pour qu’un individu se dessine dans sa singularité. Les dieux possèdent bien une individualité mais la surabondance d’être et de vitalité qui les caractérise ne se laisse pas enfermer dans les frontières bornées d’une forme particulière. »

Jean-Pierre Vernant, extrait de sa préface à « Corps des dieux », sous la dir. de CH.Malamoud et J.P.Vernant, Folio histoire.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :