Je me souviens de la voix de Georges Perec et de celle de Samy Frey

img_4625.1197973792.JPGJe me souviens de la voix de Georges Perec et de celle de Samy Frey jouant sur un vélo à l’Opéra-Comique « Je me souviens ».

Je me souviens que dans les Noces, Figaro reconnaît Suzanna travestie en comtesse parce qu’elle oublie de déguiser sa voix.

Je me souviens de ma frayeur enfantine lorsque le loup déguisé en mère-grand répond à la question : « Dis grand-mère, pourquoi as-tu de si grandes dents ?  » par « C’est pour mieux te manger, mon enfant !  »

Je me souviens de la réplique du film de Lubitsch, La folle ingénue : « On peut donner des noisettes aux écureuils mais on peut aussi donner des écureuils aux noisettes ».

Une réflexion au sujet de « Je me souviens de la voix de Georges Perec et de celle de Samy Frey »

  • 18 décembre 2007 à 21 09 59 125912
    Permalink

    cela me donne l’impression de lire une poésie
    et si l’on devait se souvenir de tous les  » je me souviens  » quelle serait la part des choses heureuse, ?joli travail en perspective

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :