Rencontres avec Charles Malamoud

img_5277.1204985546.JPG

Au cours du sacrifice,nous raconte l’indianiste Charles Malamoud, le sacrifiant doit se transformer, se donner un autre corps. « Il doit faire de son être un corps sublimé, un corps de paroles et de formules métriques du Veda  (…) cette transformation d’un corps de chair et d’os en un corps verbal, est désignée comme une œuvre d’art : le sacrifiant doit faire de soi-même une œuvre d’art. »

Extrait de trois rencontres avec Charles Malamoud, le grand indianiste, publiées dans la revue « Les Lettres de la Société de Psychanalyse Freudienne », n° 15,16 et 17.

Une réflexion au sujet de « Rencontres avec Charles Malamoud »

  • 5 avril 2008 à 20 08 07 04074
    Permalink

    Suite à votre passage à Grenoble je voudrais vous envoyer un croquis numérique…
    Cordialement

    Répondre

Répondre à Richard Ch Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :