Ici, j’étais assis

img_6574.1223281247.jpg

« Ici j’étais assis, à attendre

Attendre – mais à n’attendre rien

par-delà le bien et le mal, à savourer tantôt

la lumière, tantôt l’ombre

N’étant moi-même tout entier que jeu

Que lac, que midi, que temps sans but (…). »

Nietzsche à Sils

2 réflexions au sujet de « Ici, j’étais assis »

  • 6 octobre 2008 à 11 11 23 102310
    Permalink

    Est ce que Nietzschte par ces mots nous définit l’idée de la paix ? la sérénité ? un sens du bonheur ? est ce que je comprends bien?
    Sorella

    Répondre
  • 6 octobre 2008 à 17 05 43 104310
    Permalink

    @Sorella
    C’est comme ça que je le comprends aussi.

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :