La vie à vivre

img_6961.1228903034.jpg

« Une théorie véridique des désirs sait rapporter les désirs et l’aversion à la santé du corps et à la paix de l’âme, puisque c’est là la fin d’une vie bienheureuse, et que toutes nos actions ont pour but d’éviter à la fois la souffrance et le trouble. »

Epicure, Lettre à Ménécée.

3 réflexions au sujet de « La vie à vivre »

  • 12 décembre 2008 à 15 03 21 122112
    Permalink

    Bonjour Lydia,

    Je pense bien à toi et ne sais que dire.
    Sauf que la vie l’emporte toujours ici et ça c’est déjà ça.
    Espère que tu te rétablis petit à petit ,petit pas de vie à vie.
    Je t’embrasse

    Marc très bonne guèrison

    Répondre
  • 21 décembre 2008 à 23 11 03 120312
    Permalink

    Six Pommes sautillaient, enrubanées,
    de l’une à l’autre, Energie se remit à circuler.
    De l’une à l’autre, en toutes amitiés,
    comme six cellules, se reparler, s’aimer.
    Se conter soleil, saisons, bonheur, bien-être,
    à sentir la santé renaître, toutes ensemble
    dans l’Unité…

    Si vous croisez, une pomme et son pommier,
    Sentez ; les autres ne sont jamais bien loin,
    même si non-vuent de votre jardin…

    Répondre
  • 22 décembre 2008 à 1 01 36 123612
    Permalink

    5 pommes rouges puis vint une sixième, verte, prête à s’échapper….

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :