3 réflexions au sujet de « Géométrie secrète »

  • 14 janvier 2009 à 21 09 07 01071
    Permalink

    Comme l’explique si justement Patrice Loraux, dans « Le Tempo de la pensée », ce temps passé à se perdre dans le labyrinthe, à chercher et ne pas trouver les sorties est la pensée elle-même — laquelle ne s’accompagne pas toujours d’aussi belles photographies, qui portent au rêve! Merci pour tout cela. Fabienne

    Répondre
  • 14 janvier 2009 à 22 10 33 01331
    Permalink

    Patrice Loraux est un merveilleux philosophe.
    Merci de le rappeler.
    Lyflol.

    Répondre
  • 16 janvier 2009 à 20 08 48 01481
    Permalink

    tu recevra le syopisis de la conférence de Damisch et Rosentsthiel –
    sur, oui, encore – des labyrinthes en question ..et puis annonce que…

    Cette conférence s’accompagnera de la présentation d’un Essai de description d’un objet : le Labyrinthe de Robert Morris à la fattoria di Celle, filmé par Teri Wehn-Damisch (8’).

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :