3 réflexions au sujet de « Damier »

  • 4 février 2010 à 22 10 48 02482
    Permalink

    Photographies singulières, graves et fraîches, comme « les enfants tristes et heureux de Rainer Maria Rilke »,
    Je pense revenir vous dire bonjour!
    Bonne soirée,
    Syl S

    Répondre
  • 4 février 2010 à 22 10 59 02592
    Permalink

    Merci pour votre visite, votre commentaire, bonne soirée, à bientôt peut-être….

    De Rilke, aussi :

    Une seule chose est nécessaire: la solitude.
    La grande solitude intérieure. Aller en soi-même, et ne rencontrer, des heures durant, personne – c’est à cela qu’il faut parvenir.

    Lettre à un jeune Poète

    Répondre
  • 7 février 2010 à 18 06 40 02402
    Permalink

    Les lettres à Franz Xaver Kappus font mes heures les plus denses depuis quelques mois. Je me suis rendue l’été dernier sur la tombe de Rilke à Raron, dans le Valais suisse où une simple croix de bois blanchie par la pluie, la neige et le vent affiche ses dates de naissance et de mort. Quelques roses, puis une inscription sur sa pierre tombale: « Rose, Oh pure contradiction (…) le sommeil de personne sous toutes ces paupières. » Merci pour votre mot,
    Cordialement,
    Syl S

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :