Lecture intégrale de « La Reine Alice » à l’Imec, Caen- Exposition « Lady Cobalt » jusqu’au 27 février

img_3205.1296817396.jpg

10 commentaires sur “Lecture intégrale de « La Reine Alice » à l’Imec, Caen- Exposition « Lady Cobalt » jusqu’au 27 février

  1. Bonjour,
    Je découvre ce jour votre blog, et je voulais vous dire à quel point vos photos me parlent et me touchent. Je vous ai connu grace à l’émission « la grande librairie » d’hier soir, j’ai eu envi de vous découvrir un peu plus, donc j’ai parcouru le web.
    Je vais dès ce soir à la librairie Masséna (peut-être connaissez-vous? j’ai vu que vous aviez fait une partie de vos études à Nice!) pour acheter « la Reine Alice », ou bien le premier de la trilogie familiale, je ne sais pas encore…
    Au revoir

    J'aime

  2. Bonjour,
    c’est également l’émission littéraire d’hier soir qui m’a amenée jusqu’à votre blog. J’ai fait le rapprochement avec mon modeste journal intîme et votre ouvrage, que je n’ai pas encore lu. En effet, je suis passée par la case « cancer du sein » (comme BEAUCOUP de femmes) l’an dernier et j’ai intitulé mon récit « il était une fois mon cancer du sein ou le réveil de la belle au bois dormant ». Comme je l’écris, ce n’est pas le prince charmant qui m’a réveillée par un baiser, mais plutôt le prince… de crabe.(j’aime bien les jeux de mots, même s’ils sont mauvais)
    J’aime aussi la photographie, mais là j’ai pris toutes les étapes du traitement et ses conséquences : esthétiquement parlant, pas folichon, mais la belle photo n’étant pas le but recherché.Je ne veux rien oublier, même si ça n’a pas été une partie de plaisir, je veux garder cet épisode (épilogue, j’espère) en mémoire, car j’ai aujourd’hui repris mon travail et une vie normale, et je me demande parfois si je n’ai pas « rêvé » tout cela…
    Maintenant il ne me reste plus qu’à lire vos ouvrages, et surtout ce dernier.
    Cordialement.

    J'aime

  3. De retour des obsèques de mon père, à l’ issue de sa longue maladie.
    Retour en son pays natal, lieu de notre naissance aussi. C’était le 11 février.

    Me reste à re-parcourir l’oeuvre de Lydia Flem, en soutien, je m’adosserai à sa Reine Alice et compte partager ce roman avec mes proches.

    Gratitude envers les écrivaines/ écrivains et artistes qui me rappellent à la création, fil rouge de la vie.

    J'aime

  4. Madame,
    Je ne vous connaissais pas, je vous ai découverte jeudi soir à La Grande Librairie.
    J’ai acheté aussitôt votre roman…et je le savoure, je le déguste, page après page, pour profiter de chaque phrase… C’est un pur moment de bonheur, comme l’a annoncé François Bunuel… J »espère contribuer par mon enthousiasme à en faire, comme il l’a dit aussi, un best-seller, pour les personnes qui, comme vous et moi, ont traversé le miroir et pour celles aussi qui les ont accompagnées…
    Merci à vous, portez-vous bien.
    Cathy

    J'aime

  5. Bonjour à toutes celles qui comme Alice sont devenues des reines.
    Prenez soin de vous. Cueillez chaque instant de la vie. Le Présent est notre seule liberté. Accueillez-le.
    Merci pour vos lettres si belles,

    « Alice »

    J'aime

  6. Bonjour et merci d’écrire de si beaux livres que nous conseillons dans notre bibliothèque à Cherbourg.
    Votre nom me rappelle une élève du lycée Victor Hugo à Paris dans les années 60
    Seriez vous cette lycéenne ? (On dirait  » du Modiano »)
    Amicalement
    Catherine Basset

    J'aime

  7. Je découvre aussi ce blog grâce à la grande librairie. Mais je n’aime pas du tout les photos qui ne me touchent pas et que je trouve lourdingue, mais je vais allez feuilleter le livre au plus vite… Bonne route à vous.

    J'aime

  8. Mélody pourquoi venir sur un blog pour laisser un message désagréable?! si ça ne vous plait pas passez votre chemin…et un livre on le lit, mais on ne le feuillete pas, si vous aimez « feuilleter »achetez vous Elle!

    J'aime

  9. Une amie m’a envoyé cet article du monde des livres où il est fait référence à votre livre  » la reine Alice’ .Coup dans l’estomac et intense émotion. Je ne vous ai pas encore lue.
    Quoi de plus commun que de vous dire  » moi aussi! » . Je fais partie du commun des mortelles , J’aurais préféré être exceptionnelle , faire partie des autres. je porte le même prénom que vous .Ce n’est pas non plus exceptionnel. J’écris aussi , pour moi , des histoires de chattes de gouttière qui tombent malade et qui s’interrogent sur le sens de tout cela. Cela commence aussi souvent par  » il était une fois » St Exupéry disait à propos du Petit Prince  » J’aurais aimé commencé cette histoire à la manière des contes de fées . cela aurait eu l’air beaucoup plus vrai  » . Je vais vous lire. Lydia

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s