Etudes sur Lydia Flem

BAINBRIGGE Susan (2015) « Solidarity and Solitude within and beyond the Text : Engaging with Connection and Loss in Lydia Flem’s Writtings », in Solitaires, Solidaires. Conflict and Confluence in Women’s Writings in French, (ed.Elise Hugueny-Léger and Caroline Verdier), Cambridge Scholars Press, 2015. pp.20

BAINBRIGGE Susan (2018) : « Sagesse et résistance, deuil et écriture Comment j’ai vidé la maison de mes parents de Lydia Flem », in Quaghebeur Marc (dir.) : Sagesse et Résistance dans les littératures francophones, Bruxelles, Peter Lang, 2018, pp.545-555.

BENIT André (2020) : « Mémoire féminine de la Shoah en Belgique. Un douloureux héritage à assumer : récits autobiofictionnels et compositions photographiques de Lydia Flem », Bruxelles, Fondation Auschwitz (https://auschwitz.be/fr/publications/revue-temoigner-entre-histoire-et-memoire/textes-inedits-etou-en-langue-originale) »

BONNEFOY Yves (2014) : « Les photographies de Lydia Flem », Les Photographies de Lydia Flem. The Photographs of Lydia Flem, Maison Européenne de la Photographie, Maison de l’Amérique latine, Institut français de Berlin, p.31-45.

BURGELIN Claude (2015) : « Portrait de Lydia Flem », Les Moments littéraires n°33 (tapuscrit, p.1-11).

DE DECKER Jacques (2011) : Discours de réception de Lydia Flem à l’Académie royale de Belgique, Editions du Seuil, La Librairie du XXIe siècle, p.9-35.

DESORBAY Bernadette (2019) : « La maison du c(h)amp de la mort : métagnomie, psychanalyse et filiation chez les romancières belges Diane Meur et Lydia Flem », in Quaghebeur Marc (dir.) : Écritures de femmes en Belgique francophone après 1945, coll. Documents pour l’Histoire des Francophonies : Europe, nº48, Bruxelles, Peter Lang, p.249-271.

DUSAILLANT-FERNANDES Valérie (2016) , « Lydia Flem et son conte à ne pas mourir debout », Interférences littéraires, n°18, mai 2016, pp.251-267. (University of Waterloo, Canada) http://interferenceslitteraires.be/index.php/illi/article/view/219

FALCONNIER Isabelle (2011) : « Lydia Flem. Alice au pays du merveilleux cancer », Propos recueillis par Isabelle Falconnier, Payot-L’Hebdo, février 2011 <https://www.payot.ch/fr/selections/payot-l’hebdo-/f-eacute-vrier-2011-les-meilleurs-livres-du-printemps-/entretien-lydia-flem-alice-au-pays-du-merveilleux-cancer. Egalement disponible sur le site de Lydia Flem>.

Alain Fleischer et Catherine Perret, in Art Press, « Introducing », n°384, décembre 2011.

FLEISCHER Alain (2014) : « L’énigmatique harmonie du sens », Les Photographies de Lydia Flem. The Photographs of Lydia Flem, Maison Européenne de la Photographie, Maison de l’Amérique latine, Institut français de Berlin, p.47-48.

de la Fresnaye Marie-Elisabeth, L’Oeil de la photographie, 26 octobre 2015.

GESTERN Hélène (2015) : « Saturations », sur le « Journal implicite » La Faute à Rousseau, revue de l’autobiographie 69, juin 2015 <https://lydia-flem.com/2015/12/27/helene-gestern-a-propos-du-journal-implicite/&gt;.

GIANNECCHINI Hélène (2014) : « “If you knew Time as well as I do…” », Les Photographies de Lydia Flem. The Photographs of Lydia Flem, Maison Européenne de la Photographie, Maison de l’Amérique latine, Institut français de Berlin, p.55-60.

GRAU Donatien (2014) : « La matière de nos œuvres. Triptyque pour Lydia Flem », Les Photographies de Lydia Flem. The Photographs of Lydia Flem, Maison Européenne de la Photographie, Maison de l’Amérique latine, Institut français de Berlin, p.63-74.

JABLONKA Ivan (2014) : « Pudeur de l’inconscient », Les Photographies de Lydia Flem. The Photographs of Lydia Flem, Maison Européenne de la Photographie, Maison de l’Amérique latine, Institut français de Berlin, p.77-82.

Lübbke-Tidow Maren (2014) , « Showing Something We don’t See. Rays of light and leaps of time through the European Month of Photography Berlin », 6.th European Month of Photography,  p.10-23 et p.216, Kehrer verlag, 2014. http://lyflol.blog.lemonde.fr/2015/12/27/6e-mois-europeen-de-la-photographie-berlin/

MARCANDIER Christine (2020) : « Lydia Flem : “Découvrir des sensations dont on ne parle jamais” (Une trilogie familiale) », 9 mars 2020 ; contient un entretien avec Lydia Flem, filmé à Bruxelles le 23 février 2020 <https://diacritik.com/2020/03/09/lydia-flem-decouvrir-des-sensations-dont-on-ne-parle-jamais-une-trilogie-familiale/&gt; Diacritik.

MONJOUR Servanne (2015) : « Lydia Flem au miroir de Claude Cahun: une poétique de l’anamorphose », 2015. http://oic.uqam.ca/fr/communications/lydia-flem-au-miroir-de-claude-cahun-une-poetique-de-lanamorphose

Servanne Monjour, La littérature à l’ère photographique : mutations, novations, enjeux : de l’argentique au numérique, Montréal , thèse, Université de Montréal et Université Rennes 2, 2016, 477 p. (avec 16 photographies).

MONJOUR Servanne (2019) « Chercher les forces obliques »,poétique anamorphique dans l’œuvre photolittéraire de Lydia Flem, Mc Gill University, 2019.

http://www.univ-tln.fr/Conference-Mots-et-traitements-le-cas-de-La-reine-Alice-de-Lydia-Flem.html

MONTEROSSO Jean-Luc (2014) : « La photographie comme nécessité », Les Photographies de Lydia Flem. The Photographs of Lydia Flem, Maison Européenne de la Photographie, Maison de l’Amérique latine, Institut français de Berlin, p.13-15.

MOREAU Gilbert (2015), Lydia Flem. Entretien, Les Moments Littéraires, nº33, 1er semestre 2015 (entretien réalisé à Paris, le 8 octobre 2014) (tapuscrit, p.1-30).

PAQUE Jeannine, « Le travail du vide à temps plein », Le Carnet et les instants, 2004, n°133, p.82.

PAQUE Jeannine (2013), « Lydia Flem », dans Béatrice Didier, Antoinette Fouque, Mireille Calle-Gruber (éd.), Le Dictionnaire universel des créatrices, Paris, Éditions des femmes, 2013.

PERRET Catherine (2011), Art Press

PERRET Catherine (2014) : « Lettre à Lydia Flem » (Lisbonne, le 5 juillet 2014), Les Photographies de Lydia Flem. The Photographs of Lydia Flem, Maison Européenne de la Photographie, Maison de l’Amérique latine, Institut français de Berlin, p.89-94.

RASCHKE Jane (2008) Deuil, écriture d’après-génocide, biographie paternelle et écriture de soi dans l’oeuvre de Lydia Flem , thèse Université de Constance (Allemagne) et de Pau (France), 2008-2009.

REROLLE Raphaëlle (2012) : « La question de la vérité », Lydia Flem, Camille Laurens et Catherine Millet, entretien mené par Raphaëlle Rérolle <https://lydia-flem.com/2015/12/24/la-question-de-la-verite-assises-internationales-du-roman-2012/&gt;.

SAGAERT Martine (2017) : « Les stratégies d’autosanté de l’écrivaine belge contemporaine Lydia Flem », in Cabral Maria de Jesus et Domingues de Almeida José (dir.) : Santé et bien-être à l’épreuve de la littérature, Limoges, Ed. Lambert-Lucas, p.185-202.

SAGAERT Martine (2017) « ¿ Lydia Flem, un hilo de ficción frente a la enfermedad ? » (« Lydia Flem, un fil de fiction qui coupe court à la maladie ? »), conférence prononcée dans le cadre du colloque Medicina y escritura, 11 mai 2017, Universidad de San Carlos, Centro universitario de Occidente, Medicina, Quetzaltenango, Guatemala.

SAGAERT Martine (2019) « Le corps souffrant et le texte littéraire comme soin de support en oncologie », 2019, revue Corps, CNRS.

SCHWERDTNER, Karin (2020) : «Lydia Flem: ‘L’imagination est ma seule maison’, Entretien autour des lettres (et) objets « Nouvelle Revue Synergies Canada, n°13. https://journal.lib.uoguelph.ca/index.php/nrsc/article/view/5613

https://journal.lib.uoguelph.ca/index.php/nrsc/article/download/5613/5796/

 

Un fonds d’archives Lydia Flem se trouve déposé à l’IMEC.

2019

Servanne Monjour, « ‘Chercher les forces obliques’, poétique anamorphique dans l’oeuvre photolittéraire de Lydia Flem », Mc Gill University, 2019.

Hanna Ayadi, « Mots et traitements. Le cas de La Reine Alice de Lydia Flem », Université de Toulon, Laboratoire Babel, avril 2019.

2018

Susan Bainbrigge, « Sagesse et résistance, deuil et écriture. Comment j’ai vidé la maison de mes parents de Lydia Flem » (Université d’Edimbourg) in Sagesse et Résistance dans les littératures francophones (éd. M.Quaghebeur), 2018.

2017

Martine Sagaert, « Les stratégies d’autosanté de l’écrivaine belge contemporaine Lydia Flem », in Santé et bien-être à l’épreuve de la littérature, dir. Maria de Jesus Cabral et José Domingues de Almeida, éd.Lambert-Lucas, Limoges, 2017, pp.185-202 (avec des photographies et archives personnelles de la genèse de « La Reine Alice »), photographie de la couverture (Dames au turban(détail) @ collection Maison européenne de la photographie).

Annie Tardits, « Ecrire (avec) le corps malade », in Carnets n°110, Ecole psychanalyse S.Freud, pp.77-88, 2017. (Colloque « L’étoffe du corps »).

2016

Valérie Dusaillant-Fernandes, « Le cancer au pays d’Alice : Lydia Flem et son conte à ne pas mourir debout », dans Interférences littéraires/Literaire interferenties, n° 18, mai 2016 , pp. 251-267.

Servanne Monjour, « La littérature à l’ère photographique : mutations, novations, enjeux : de l’argentique au numérique ». thèse, Université de Montréal et Rennes 2,  2016. http://ecrituresnumeriques.ca/fr/2016/1/1/spanServanne-Monjour-iLa-litterature-a-lere-photographique-mutations-novations-enjeux-de-largentique-au-numeriquei-Montreal-Universite

2015

Susan Bainbrigge, « Solidarity and Solitude within and beyond the Text : Engaging with Connection and Loss in Lydia Flem’s Writtings » in Solitaires, Solidaires. Conflict and Confluence in Women’s Writings in French (ed. Elise Hugueny-Léger and Caroline Verdier), Cambridge Scholars Press, 2015, pp.209-228.

Claude Burgelin, « Portrait de Lydia Flem », in Les Moments littéraires n°33, dossier Lydia Flem, 2015. Ce dossier comprend aussi une interview et cinq textes : Achat féminin, Sur le divan, dernière séance, Lettre à Paul Celan, Il s’appelait Boris et la préface à une édition japonaise en poche des Lettres d’amour en héritage.

Hélène Gestern, Saturations, sur le « Journal implicite » La Faute à Rousseau, revue de l’autobiographie 69, juin 2015.

Monjour, Servanne. 2015. « Lydia Flem au miroir de Claude Cahun: une poétique de l’anamorphose ». Héritages de Claude Cahun et Marcel Moore, Colloque organisé par Figura, le Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire, Montréal, Université de Montréal, 29 mai 2015. Document audio. En ligne sur le site de l’Observatoire de l’imaginaire contemporain. http://oic.uqam.ca/fr/communications/lydia-flem-au-miroir-de-claude-cahun-une-poetique-de-lanamorphose

L’Oeil de la photographie, Marie-Elisabeth de la Fresnaye, 26 octobre 2015.

2014

Les Photographies de Lydia Flem. The Photographs of Lydia Flem, édition bilingue français/anglais, avec des textes de : Yves Bonnefoy, Alain Fleischer, Fabrice Gabriel, Hélène Giannecchini, Agnès de Gouvion Saint- Cyr, Donatien Grau, Ivan Jablonka, Jean- Luc Monterosso, Catherine Perret, François Vitrani, éd. Maison européenne de la photographie, Maison de l’Amérique latine, Institut français de Berlin, 2014.

Maren Lübbke-Tidow, « Showing Something We don’t See. Rays of light and leaps of time through the European Month of Photography Berlin », catalogue, 6.th European Month of Photography,  p.10-23 et p.216, Kehrer Verlag, 2014.

2013

Jeannine Paque, « Lydia Flem », dans Béatrice Didier, Antoinette Fouque, Mireille Calle-Gruber (éd.), Le Dictionnaire universel des créatrices, Paris, Éditions des femmes, 2013.

2011

Art Press, n°384, « Introducing », textes d’Alain Fleischer et Catherine Perret, décembre 2011 (repris dans Les Photographies de Lydia Flem. The Photographs of Lydia Flem).

2008

Jana Raschke, « Deuil, écriture d’après-génocide, biographie paternelle et écriture de soi sans l’oeuvre de Lydia Flem », thèse, Université de Constance (Allemagne) et Université de Pau (France), 2008-2009.

  •  

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :