Etudes sur Lydia Flem

Un fonds d’archives Lydia Flem se trouve à l’IMEC, Institut Mémoire Edition Comtenporaine, Caen.

Bibliographie

AMATULLI Margareth et Chiara Elefante ( à paraître 2023)

AYADI Hanna (2019), « Mots et traitements. Le cas de La Reine Alice de Lydia Flem », Université de Toulon, Laboratoire Babel, avril 2019.

BAINBRIGGE Susan (2015) « Solidarity and Solitude within and beyond the Text : Engaging with Connection and Loss in Lydia Flem’s Writtings », in Solitaires, Solidaires. Conflict and Confluence in Women’s Writings in French, (ed.Elise Hugueny-Léger and Caroline Verdier), Cambridge Scholars Press, 2015. pp.20

BAINBRIGGE Susan (2018) : « Sagesse et résistance, deuil et écriture Comment j’ai vidé la maison de mes parents de Lydia Flem », in Quaghebeur Marc (dir.) : Sagesse et Résistance dans les littératures francophones, Bruxelles, Peter Lang, 2018, pp.545-555.

BENIT André (2020) : « Mémoire féminine de la Shoah en Belgique. Un douloureux héritage à assumer : récits autobiofictionnels et compositions photographiques de Lydia Flem », Bruxelles, Fondation Auschwitz (https://auschwitz.be/fr/publications/revue-temoigner-entre-histoire-et-memoire/textes-inedits-etou-en-langue-originale) »

BENSLAMA Fehti (2018), préface à La Vie quotidienne de Freud et de ses patients, Seuil, 2018, coll. »La Librairie du XXIe siècle » dirigée par Maurice Olender.

BONNEFOY Yves (2014) : « Les photographies de Lydia Flem », Les Photographies de Lydia Flem. The Photographs of Lydia Flem, Maison Européenne de la Photographie, Maison de l’Amérique latine, Institut français de Berlin, p.31-45.

BURGELIN Claude (2015) : « Portrait de Lydia Flem », Les Moments littéraires n°33 (tapuscrit, p.1-11).

CAHEN Gérald (2020), « Comment je suis devenue photographe », in La Faute à Rousseau, (entretien)

CALICIS Florence (2014) : Les héritages familiaux : comment faire avec nos loyautés ?, in Cahiers de psychologie clinique.

CARLAT Dominique (2020) « Une lecture de Comment j’ai vidé la maison de mes parents de Lydia Flem », Recherches & Travaux [Online], 97 | 2020, Online since 12 November 2020, connection on 17 November 2020. URL : http://journals.openedition.org/recherchestravaux/3112 ; DOI : https://doi.org/10.4000/recherchestravaux.3112

DE DECKER Jacques (2011) : Discours de réception de Lydia Flem à l’Académie royale de Belgique, Editions du Seuil, La Librairie du XXIe siècle, p.9-35.

DECOUT Maxime et CHAUDIER Stéphane, (2020),  « Introduction. Devenir orphelin : entre l’ordre des choses et le désordre des affects », Recherches & Travaux [En ligne], 97 | 2020, mis en ligne le 12 novembre 2020, consulté le 02 octobre 2022. URL : http://journals.openedition.org/recherchestravaux/2547 ; DOI : https://doi.org/10.4000/recherchestravaux.2547

DELGA-LELEU Delphine (2022) (Université de Nanterre), « Dans la maison des morts. Faire entendre les voix disparues : deuil et pratiques attentionnelles dans Comment j’ai vidé la maison de mes parents de Lydia Flem et Avant que j’oublie d’Anne Pauly », colloque 25-27 octobre 2021, « Pour une littérature du care« 

DESORBAY Bernadette (2019) : « La maison du c(h)amp de la mort : métagnomie, psychanalyse et filiation chez les romancières belges Diane Meur et Lydia Flem », in Quaghebeur Marc (dir.) : Écritures de femmes en Belgique francophone après 1945, coll. Documents pour l’Histoire des Francophonies : Europe, nº48, Bruxelles, Peter Lang, p.249-271.

DUSAILLANT-FERNANDES Valérie (2016) , « Lydia Flem et son conte à ne pas mourir debout », Interférences littéraires, n°18, mai 2016, pp.251-267. (University of Waterloo, Canada) http://interferenceslitteraires.be/index.php/illi/article/view/219

FALCONNIER Isabelle (2011) : « Lydia Flem. Alice au pays du merveilleux cancer », Propos recueillis par Isabelle Falconnier, Payot-L’Hebdo, février 2011 <https://www.payot.ch/fr/selections/payot-l’hebdo-/f-eacute-vrier-2011-les-meilleurs-livres-du-printemps-/entretien-lydia-flem-alice-au-pays-du-merveilleux-cancer. Egalement disponible sur le site de Lydia Flem>.

FARCHI Gay (Université Tel-Aviv), (2023, à paraître) “Literature between Collecting and Hoarding: Revisiting the Object in Bon, Flem, and Perec”, French Studies, Oxford University Press.

Alain Fleischer et Catherine Perret, in Art Press, « Introducing », n°384, décembre 2011.

FLEISCHER Alain (2014) : « L’énigmatique harmonie du sens », Les Photographies de Lydia Flem. The Photographs of Lydia Flem, Maison Européenne de la Photographie, Maison de l’Amérique latine, Institut français de Berlin, p.47-48.

FLEISCHER Alain (2014) : « Souvenir d’image », Les Photographies de Lydia Flem. The Photographs of Lydia Flem, Maison Européenne de la Photographie, Maison de l’Amérique latine, Institut français de Berlin.

de la Fresnaye Marie-Elisabeth, L’Oeil de la photographie, 26 octobre 2015.

GESTERN Hélène (2015) : « Saturations », sur le « Journal implicite » La Faute à Rousseau, revue de l’autobiographie 69, juin 2015 <https://lydia-flem.com/2015/12/27/helene-gestern-a-propos-du-journal-implicite/&gt;.

GIANNECCHINI Hélène (2014) : « “If you knew Time as well as I do…” », Les Photographies de Lydia Flem. The Photographs of Lydia Flem, Maison Européenne de la Photographie, Maison de l’Amérique latine, Institut français de Berlin, p.55-60.

GRAU Donatien (2014) : « La matière de nos œuvres. Triptyque pour Lydia Flem », Les Photographies de Lydia Flem. The Photographs of Lydia Flem, Maison Européenne de la Photographie, Maison de l’Amérique latine, Institut français de Berlin, p.63-74.

JABLONKA Ivan (2014) : « Pudeur de l’inconscient », Les Photographies de Lydia Flem. The Photographs of Lydia Flem, Maison Européenne de la Photographie, Maison de l’Amérique latine, Institut français de Berlin, p.77-82.

KEARNEY Beth (2021), The Vitalities and Vulnerabilities of the Cancerous Body in Photoliterature by Lydia Flem (Contemporary Womxn’s Writing and the Medical Humanities: 2021 Conference. July 29–31, 2021.Université de Queenslnd, Australie)

Lübbke-Tidow Maren (2014) , « Showing Something We don’t See. Rays of light and leaps of time through the European Month of Photography Berlin », 6.th European Month of Photography,  p.10-23 et p.216, Kehrer verlag, 2014. http://lyflol.blog.lemonde.fr/2015/12/27/6e-mois-europeen-de-la-photographie-berlin/

MARCANDIER Christine (2020) : « Lydia Flem : “Découvrir des sensations dont on ne parle jamais” (Une trilogie familiale) », 9 mars 2020 ; contient un entretien avec Lydia Flem, filmé à Bruxelles le 23 février 2020 <https://diacritik.com/2020/03/09/lydia-flem-decouvrir-des-sensations-dont-on-ne-parle-jamais-une-trilogie-familiale/&gt; Diacritik.

MONJOUR Servanne (2015) : « Lydia Flem au miroir de Claude Cahun: une poétique de l’anamorphose », 2015. http://oic.uqam.ca/fr/communications/lydia-flem-au-miroir-de-claude-cahun-une-poetique-de-lanamorphose

Servanne Monjour (2016), La littérature à l’ère photographique : mutations, novations, enjeux : de l’argentique au numérique, Montréal , thèse, Université de Montréal et Université Rennes 2, 2016, 477 p. (avec 16 photographies).

MONJOUR Servanne (2020) « Chercher les forces obliques » : poétique anamorphique dans l’œuvre photolittéraire de Lydia Flem; Poetics of Anamorphosis in Lydia Flem’s Photoliterary Work, https://doi.org/10.4000/itineraires.7733

http://www.univ-tln.fr/Conference-Mots-et-traitements-le-cas-de-La-reine-Alice-de-Lydia-Flem.html

MONTEROSSO Jean-Luc (2014) : « La photographie comme nécessité », Les Photographies de Lydia Flem. The Photographs of Lydia Flem, Maison Européenne de la Photographie, Maison de l’Amérique latine, Institut français de Berlin, p.13-15.

MOREAU Gilbert (2015), Lydia Flem. Entretien, Les Moments Littéraires, nº33, 1er semestre 2015 (entretien réalisé à Paris, le 8 octobre 2014) (tapuscrit, p.1-30).

OLIVIER Elmy (2020), Essai de poétique de la liste. Analyse de Intérieur de Thomas Clerc, Databiographie de Charly Delwart et Je me souviens de l’imperméable rouge que je portais l’été de mes vingt ans de Lydia Flem, Université de Liège, Belgique.

OBERHUBER, Andrea (2021) et GEFEN Alexandre, Souci d’autrui, soin, écriture,

https://www.fabula.org/colloques/sommaire8205.php et https://www.fabula.org/colloques/document8305.php

OKUPNIK Małgorzata (2020) Memory and Objects. About the Autobiographical Narratives Written by Lydia Flem and Marcin Wicha (Pamięć i rzeczy. O narracjach autobiograficznych Lydii Flem i Marcina Wichy ), in Politeja, Review, Comparative Study of Literature, Polish Literature, Other Language Literature

PAQUE Jeannine (2004), « Le travail du vide à temps plein », Le Carnet et les instants, 2004, n°133, p.82.

PAQUE Jeannine (2013), « Lydia Flem », dans Béatrice Didier, Antoinette Fouque, Mireille Calle-Gruber (éd.), Le Dictionnaire universel des créatrices, Paris, Éditions des femmes, 2013.

PERRET Catherine (2011), Art Press

PERRET Catherine (2014) : « Lettre à Lydia Flem » (Lisbonne, le 5 juillet 2014), Les Photographies de Lydia Flem. The Photographs of Lydia Flem, Maison Européenne de la Photographie, Maison de l’Amérique latine, Institut français de Berlin, p.89-94.

RASCHKE Jane (2008) Deuil, écriture d’après-génocide, biographie paternelle et écriture de soi dans l’oeuvre de Lydia Flem , thèse Université de Constance (Allemagne) et de Pau (France), 2008-2009.

REROLLE Raphaëlle (2012) : « La question de la vérité », Lydia Flem, Camille Laurens et Catherine Millet, entretien mené par Raphaëlle Rérolle <https://lydia-flem.com/2015/12/24/la-question-de-la-verite-assises-internationales-du-roman-2012/&gt;.

SAGAERT Martine (2017) : « Les stratégies d’autosanté de l’écrivaine belge contemporaine Lydia Flem », in Cabral Maria de Jesus et Domingues de Almeida José (dir.) : Santé et bien-être à l’épreuve de la littérature, Limoges, Ed. Lambert-Lucas, p.185-202.

SAGAERT Martine (2017) « ¿ Lydia Flem, un hilo de ficción frente a la enfermedad ? » (« Lydia Flem, un fil de fiction qui coupe court à la maladie ? »), conférence prononcée dans le cadre du colloque Medicina y escritura, 11 mai 2017, Universidad de San Carlos, Centro universitario de Occidente, Medicina, Quetzaltenango, Guatemala.

SAGAERT Martine (2019) « Le corps souffrant et le texte littéraire comme soin de support en oncologie », 2019, revue Corps, CNRS.

SCHWERDTNER, Karin (2020) : «Lydia Flem: ‘L’imagination est ma seule maison’, Entretien autour des lettres (et) objets « Nouvelle Revue Synergies Canada, n°13. https://journal.lib.uoguelph.ca/index.php/nrsc/article/view/5613

SHIRVAN Z. Sara (2020) « La reconstruction de l’identité par le dialogue entre les personnages fictifs/réels et la narratrice », Archipélies [En ligne], 10 | 2020, mis en ligne le 15 décembre 2020, consulté le 11 décembre 2021. URL : https://www.archipeli

SHIRVAN Z. Sara (2021) « La reconstruction de l’identité personnelle par la photographie, dans les autobiographies d’Annie Ernaux, d’Anny Duperey, d’Hervé Guibert et de Lydia Flem », thèse, ENS.

SHIRVAN Z. Sara (2021) La représentation du corps cancéreux par la photographie : étude de cas « Le Journal implicite » de Lydia Flem (ENS Paris/PSL, Colloque « Le Corps à (re)construire)

TANETTE Sylvie (2021), « Savoir ce qu’habiter veut dire – à propos de Paris Fantasme de Lydia Flem », AOC, 25 mars 2021

TARDITS Annie (2017) , « Ecrire (avec) le corps malade », in Carnets n°110, Ecole psychanalyse S.Freud, pp.77-88, 2017. (Colloque « L’étoffe du corps »).

ZUMKIR  Michel (2021) « Lydia Flem : au-delà de sa propre peau », Le Carnet et les instants, 2021

https://journal.lib.uoguelph.ca/index.php/nrsc/article/download/5613/5796/

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :