Actualités

                                                                                                   PHOTOGRAPHIE

                                                             Némésis, ou le châtiment inéluctable

Lydia Flem, Némésis. L'Œuf de la vengeance, photomontage, 2020.                                                          Lydia Flem, Némésis. L’Œuf de la vengeance, photomontage, 2020.
                           MuseMedusa, revue de littérature et d’art modernes en ligne, Université de Montréal.

Série « Féminicide »

exposée par la Galerie Françoise Paviot, à ParisPhoto 2018

Artemisia Gentilescchi, 2016

Féminicide.Artemisia.2016.DSC01189

 « La figure d’Artemisia Gentileschi est devenue un symbole du combat que mènent les femmes pour conquérir leurs droits à partager la même humanité que celle des hommes. » L.F.

MuseMedusa, revue de littérature et d’art modernes en ligne, Université de Montréal.

 

137075_couverture_Hres_0

La Vie quotidienne de Freud et de ses patients

 préface Fehti Benslama,

Seuil, collection « Librairie du XXIe siècle », 2018.

***

Je me souviens de l’imperméable rouge que je portais l’été de mes vingt ans, Seuil, 2016

 

 

3 réflexions au sujet de « Actualités »

  • 23 septembre 2017 à 10 10 27 09279
    Permalink

    Bonjour Madame,

    Notre librairie a ouvert en 2014. En 2016, je vous ai entendue sur France Culture. J’ai alors fait venir un « assortiment » de vos ouvrages. Ils sont très vite partis. Je reprends toujours « comment j’ai vidé la maison de mes parents », sur lequel j’ai une petite note de lecture (« Partager ce moment avec Lydia Flem, comme un baume au coeur ») : depuis mai 2016, nous en avons vendu 24 exemplaires. Si vous passez par la Bretagne, à Lamballe, n’hésitez pas à passer nous voir. Et merci à vous.

    Bien cordialement.

    Armelle
    Librairie La Cédille
    20 rue de Lourmel
    22400 Lamballe
    France.

    Répondre
    • 21 février 2018 à 15 03 46 02462
      Permalink

      Bonjour et merci à vous pour cette analyse très intéressante, et l’attention aux détails. Le métier d’écrivain est très solitaire, la réception des lectrices et des lecteurs pèse d’un poids très précieux, c’est un cadeau. Bien à vous, L.F.

      Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :