Paris Fantasme (2021)

Parution le 4 mars 2021au Seuil, dans la « Librairie du XXIe siècle », dirigée par Maurice Olender

A Paris, Rive gauche, son cœur bat plus vite. Dans ce petit coin du monde, elle se sent un peu moins perdue. Là où se répand une brume de fiction pour envelopper la réalité, là est sa maison, son Paris Fantasme. Un je-ne-sais quoi d’impalpable dans l’air qui fait battre le cœur à l’unisson de la légende et des siècles, l’impression d’appartenir à un espace-temps mythique. Fascinée par la Rue Férou, née il y a cinq cents ans, entre la place Saint-Sulpice et le Jardin du Luxembourg, Lydia Flem conte l’histoire de celles et ceux qui y ont vécu de siècle en siècle, de numéro en numéro, d’étage en étage. Une rue, dix maisons, cent romans. Et autant de vies enchevêtrées avec la sienne.  

SOURCES de Paris Fantasme

Témoigner de la rue Férou : vos témoignages sont les bienvenus !

PRESSE

Livre Hebdo : Je vous salue, ma rue, par Jean-Claude Perrier, mars 2021

Diacritik : « Une rue, dix maisons, cent romans » (Paris Fantasme) par Christine Marcandier, 4 mars 2021

Blog Gilles Pudlowski, Les mystères de la rue Férou, 4 mars 2021 : http://www.gillespudlowski.com/281667/livres/les-mysteres-de-la-rue-ferou

La Croix par Bruno Frappat : La musique des siècles, 5 mars 2021

Télérama : Doux et sombre comme un requiem par Fabienne Pascaud, 13-19 mars 2021.

Les inrockutibles : Home sweet home par Nelly Kapriélan, 17 mars 2021

Les Lettres françaises par Martine Sagaert : Les mystères de la rue Férou, mars 2021

Le Figaro par Alice Ferney : Les Fantômes de la rue Férou, 18 mars 2021

Le Monde, Le Monde des livres : Lydia Flem, rue Férou comme chez elle par Fabrice Gabriel , 19 mars 2021

L’Humanité dimanche par Vincent Roy : Autobiographie au pluriel, 18-24 mars 2021

AOC : Savoir ce qu’habiter veut dire – à propos de Paris Fantasme de Lydia Flem par Sylvie Tanette, 25 mars 2021

Radio fractale Centre Wallonie-Bruxelles, Paris Audio : Paris fantasme sur Radio Fractale, 31 mars 2021

Le Carnet et les instants , « Une rue à soi » par Michel Zumtor, 1er avril 2021

Radio : France Culture, La Grande Table du 8 avril par Olivia Gesbert : Lydia Flem et le génie de la rue Férou à Paris : https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-culture/lydia-flem-et-le-genie-de-la-rue-ferou-a-paris

Le Point, Férrée par la rue Férou par François-Guillaume Lorrain, 8 avril 2021

La Vie : S’affranchir de la distance des siècles par Victorine de Oliveira, 8 avril 2021

La Libre Belgique par Guy Duplat, « La » question : où suis-je chez moi dans le monde?, 14 avril 2021

Le Soir « Une rue et ses personnages »par Pierre Maury, 17-18 avril 2021

Le Temps, Genève, entretien de Isabelle Rüf, 19 avril : C’est en soi-même qu’il faut trouver sa maison

http://www.lesinfluences du 19 avril par Bertrand Matot

Libération, Connus à cette adresse, « Inventaire de la rue Férou », par Claire Devarrieux, 22 avril 2021

France Culture, Critique, 30 avril 2021

La Revue des Deux Mondes, Rue de pierre, rue de papier, par Patrick Kéchichian, mai-juin 2021

La Grande Librairie, 26 mai 2021, par François Busnel

Rue Lydia Flem, Paris, par Elisabeth Philippe, Nouvel Observateur, 10-16 juin 2021

Du flot bleu, ces poissons d’or

A la recherche d’Etienne Férou

Man Ray amoureux

To live in a place is to make it your own. To open the door to voices from the past, is to tell its story.

In Paris, on the Left Bank, her heart beats faster. In this little corner of the world, she feels a little less lost. There, where a mist of fiction hovers to engulf reality; that is her home, her Paris Phantasm. A certain something, impalpable, in the air makes the heart beat in unison with legends and the centuries, the impression of belonging to a mythical space and time. Fascinated by the Rue Férou, born five hundred years ago between Place Saint-Sulpice and the Jardin du Luxembourg, Lydia Flem recounts the story of the men and women who lived there from one century to the next, from one street number to the next, one story to the next. One street, ten houses, a hundred novels. And so many lives entangled with hers.  

Lydia Flem is a psychoanalyst, author and photographer. Member of the Belgian Royal Academy, she has written more than a dozen books published by Le Seuil, in “La Librairie du XXIe siècle” series. Her work has been translated into a score of languages.

Excerpt :

“A street possesses a fluctuating identity, imperfect, often precarious. A street is not a street once and for all. Kings, princes, bishops, speculators, police commissioners, all the actors of history strive to build it, to straighten it, to align and transform it, to amputate it, rearrange it  or even destroy it, for the  benefit of a bigger church or a new public square.”

%d blogueurs aiment cette page :