Sources de Paris Fantasme (Seuil, 2021)

(en cours)

Précieux sont les notaires, copistes, archivistes, savants ou amateurs de la période xvie‑xxie siècle, les Archives de France, ainsi que les sites de la BNF (Gallica), des musées de Paris, du MoMA à New York, sans oublier les universités dans le monde.

Parmi les nombreuses lectures qui ont accompagné ce livre on trouve notamment :

Virginia Woolf, Street haunting.A London Adventure, traduction personnelle; édition française : Au Hasard des rues, Ed.Interférences, 2014.

Gaston Bachelard, Poétique de l’espace, (PUF,1957), Quadrige, 2001.

Eric Hazan, Une Traversée de Paris, (Seuil, 2016), Points 2017.

Arlette Farge, Le Goût de l’archive, Seuil, 1989.

Les recettes :

Recette du Pot-au-feu, p.122-124, in Alexandre Dumas, Grand Dictionnaire de la cuisine, 1873, p.866.

Recette des saucisses de brigands calabrais à la Giono, p.154-155 et recette surréaliste du rôti à l’impératrice, p.197 in Laure Murat, Passage de l’Odéon. Sylvia Beach, Adrienne Monnier et la vie littéraire à Paris dans l’entre-deux-guerres, Paris, Fayard, 2003, p.17-18-19.

Recette de gelée au parfait amour, p.346 in Marie-Antoine Carême, Le pâtissier royal parisien ou Traité élémentaire et pratique de la pâtisserie ancienne et moderne, Tome II, 1815.

ARCHIVES ET FANTOMES

Archives de France consultées en ligne la dernière fois le 29.8.2020  https://francearchives.fr/fr/location/18326241

Histoire du choléra-morbus dans le quartier du Luxembourg, ou Précis des travaux de la Commission sanitaire et du bureau de secours de ce quartier… par M. H. Boulay de la Meurthe,… https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5426690v.r=Ferou?rk=2339067;2 (dernière consultation le 26 septembre 2020)

A LA RECHERCHE D’ ETIENNE FEROU

Sébastien Mercier , Tableau de Paris

Jacques Du Breul, Le Théâtre des antiquitez de Paris, p.510.

Ernest Coyecque , Recueil d’actes notariés relatifs à l’histoire de Paris et de ses environs au  XVIe Siècle, II, 1532-1555.

Gustave Dupont-Ferrier. Les avocats à la Cour du Trésor de 1401 à 1515. In: Bibliothèque de l’école des chartes. 1936, tome 97. pp. 5-81.

Odile Redon, Françoise Sabban, Silvano Serventi, La Gastronomie au Moyen Age, préface de Georges Duby, Stock, 1991.

« Reg. d’ensaisinements de 1530 et 1531, fol.32 V, Arch. nation. portefeuille S 3006.

A. Hustin, Le Luxembourg : son histoire domaniale, architecturale, décorative et anecdotique,  1910-1911 (consulté sur Gallica).

Ernest Coyecque, Recueil d’actes notariés relatifs à l’histoire de Paris et de ses environs au XVIe siècle, in Archives de France (consulté en ligne).

« Sources et méthodes de l’histoire des métiers artistiques en France (xvie-xviie siècles) », Conférence de Audrey Nassieu Maupas,

https://journals.openedition.org/ashp/1508 consulté le 3 janvier 2019.

 Les Oeuvres complètes de Michel d’Amboise sont en cours de publication sous la direction de Sandra Poveri chez l’éditeur Honoré Champion.

« Quatre satyres de Juvénal, translatées de latin en francoys par Michel d’Amboyse, escuyer, seigneur de Chevillon . C’est assavoir la VIII, X, XI & XIII… ». https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k8509167/f93.image (consulté sur Gallica le 2 janvier 2019)

John Gagné, Collecting Women: Three French Kings and Manuscripts of Empire in the Italian Wars

Niceron, Jean-Pierre (1685-1738), Mémoires pour servir à l’histoire des hommes illustres dans la république des lettres. Tome 33. consulté sur Gallica le 2.1.2020

« Le vieux Paris au souffle du progrès », in Paris au XVIIIe siècle. sous la dir. de Gaxotte Pierre. Paris, Arthaud, 1982, p. 77-104.

Adolphe Berty, Topographie historique du vieux Paris.  Région du Faubourg Saint-Germain, Imprimerie impériale, puis nationale, (1866-1897) consulté la dernière fois le 29.8.2020 sur Gallica  http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6517961n/f248.image.r=Ferou?rk=1115885;2
Pierre Couperie et Madeleine Jurgens, « Le logement à Paris au XVIe et XVIIe siècles », Les Annales, 1962.

A. Hustin, Le Luxembourg : son histoire domaniale, architecturale, décorative et anecdotique (consulté sur Gallica)

Alain Collas, « Une famille de notables ordinaires aux XIVe, XVe et XVIe siècles : les Chambellan de Bourges, 1300-1585 »,  Annales de Bretagne et des pays de l’Ouest. tome 103, numéro 4, 1996. pp. 25-57.

https://journals.openedition.org/ashp/1508 consulté le 3 janvier 2019.

http://www.corpusetampois.com

 M. Bimbenet-Privat, Les orfèvres parisiens de la Renaissance (1506-1620), Paris, 1992, p159.

https://www.journals.uchicago.edu/doi/full/10.1086/691389?mobileUi=0& consulté le 3 janvier 2019 

  1518. Top, Margherita Sanseverino (fol. 4r), Barbara, Contessa di Caiazzo (fol. 3r), Ippolita Scaldasole (fol. 6r); bottom, Ippolita Bentivoglio (fol. 11r), Clara Pusterla (fol. 14r), Ludovica Landriano (fol. 15r). (Milan, Biblioteca Trivulziana, MS 2159.)

Bibliographie des œuvres de Michel d’Amboise, publié le 21/03/2018 https://mdamboise.hypotheses.org/ consulté le 3 janvier 2019

Les complainctes de lesclave fortuné. Avecques vingt Epistres et trente Rondeaulx damours. Nouvellement Imprimez à Paris, Paris, Jean Saint-Denis, 1530.

Etat, noms et nombre de toutes les rues de Paris en 1636 : d’après le manuscrit inédit de la Bibliothèque nationale. Précédés d’une Étude sur la voirie et l’hygiène publique à Paris depuis le XIIe siècle par Alfred Franklin.

1 RUE FEROU

Archives de France consultées en ligne.

A propos du libraire Blaise : Frédéric Barbier, blog http://histoire-du-livre.blogspot.com/2012/02/histoire-du-livre-au-quotidien-en-1819.html (consulté le 5 septembre 2019)

Etats civils de quelques artistes français, Piot, 1873, consulté en ligne sur Gallica.

https://www.cassandre-france.com/

Les anciennes maisons de Paris. Histoire de Paris rue par rue, maison par maison. Tome 5 / par Lefeuve, 1875, p.231.

Gallica : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k63864345/f237.image.r=F%C3%A9rou%20rue (consulté la dernière fois le 26 septembre 2020)

2 RUE FEROU : LE CURE DE SAINT-SULPICE  

Jean-Jacques Olier, L’Âme cristal. Des attributs divins en nous, préface de Jacques Le Brun, éd. Mariel Mazzocco, Seuil, 2008.

Jean-Jacques Olier, De la Création du mondeà la vie divine ,éd. Mariel Mazzocco, Seuil, 2009.

Jean-Jacques Olier, Des Anges. Fragrances divines et odeurs suaves, éd. Mariel Mazzocco, Seuil, avant-propos de Maurice Olender, Seuil, 2011.

Bibliothèque sulpicienne, ou Histoire littéraire de la Compagnie de Saint-Sulpice. Tome 1 / par L. Bertrand,… ; avec des annotations par l’abbé Louis-Armand-Frédéric Monier, 1900, https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k65596101?rk=21459;2 (consulté la dernière fois le 26 septembre 2020)

Portrait de J.J.Olier par Henry Baudrand, in Bibliothèque sulpicienne, Mémoire sur la vie de M.Olier, tome III, p.451. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6558962g/f461.image.r=Biblioth%C3%A8que%20sulpicienne%20tome%20III (consulté la dernière fois le26 septembre 2020)

 Frédéric Monier, Vie de Jean-Jacques Olier, curé de la paroisse et fondateur du séminaire de Saint-Sulpice, 1914.

Bernard Pitaud, Jean-Jacques Olier, Lessus, 2017. https://issuu.com/editions_fidelite/docs/9782872993239

Portrait de J.J.Olier par Henri  Baudrand de la Combe (1637-1699) https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k65598114/f258.item.r=il%20avait%20les%20yeux%20vifs,%20remplis%20d’un%20feu%20doux%20et%20engageant,%20la%20physionomie%20fine,%20la%20bouche%20d’une%

Etienne-Michel Faillon, Vie de M. Olier, fondateur du séminaire de S. Sulpice, 1873, consulté sur Gallica.

2 RUE FEROU : LE BATEAU IVRE (XXIe )

Marguerite Yourcenar, Lettre à Jean Lambert du 2 janvier 1959 in Michèle Goslar,  Yourcenar. Biographie. « Qu’il eût été fade d’être heureux », p.230, Bruxelles, Racine, 1997, rééd. Lausanne, L’Âge d’Homme, 2014.

Fondation TEGEN-BEELD,  www.muurgedichten.nl

Marleen van der Weij: Dicht op de muur. Gedichten in Leiden. Gemeente Leiden, Dienst Bouwen en Wonen, 1996, Burgersdijk & Niermans, Leiden, 2000.  [Description of the first 43 poems]

Alexandre Dumas, Grand Dictionnaire de la cuisine, 1873, p.866.

CUL-DE-SAC FEROU : de Voltaire à Chateaubriand

Voltaire, Correspondance.

Léonore Losserand. « Le noviciat des Jésuites (1610-vers 1806), un fragment d’histoire du Paris disparu », Bulletin de la Société d’histoire de Paris et de l’Île-de-France, 2014, pp.91-108.

Chateaubriand, Mémoires d’Outre-tombe

Georges Collas, « Les Jours douloureux de la femme et des soeurs de Chateaubriand » 1792-1794) persee.fr

Anne Soria, professeur de piano, Tableaux des expositions http://www.iremus.cnrs.fr/sites/default/files/expositions_1798-1900.pdf

http://www.lieveverbeeck.eu/Pianos_francais_s.htm

2 BIS RUE FEROU : LA VIE QUOTIDIENNE DE MAN RAY 

Man Ray, Autoportrait, traduit de l’Anglais (États-Unis) par Anne Guérin. © Actes Sud, 1998, (Self Portrait, 1963).

Man Ray, Ecrits sur l’art (y compris Hollywood Album, (p.185-186) n°79 The small suitcase

Days and nights of Juliet interview 27 juillet 1981, George Goodwin.University of California. Los Angeles. Oral History Program.

Lee Miller, A Life With Food Friends & Recipes, by Ami Bouhassane, Penrose Film Productions; Grapefrukt Forlag, 2019.

Centre Pompidou, http:/archivesetdocumentation.centrepompidou.fr

Neil Baldwin, Man Ray, une vie dartiste, Plon, 1990.

Serge Sanchez, Man Ray, Folio, 2014.

Man Ray, « L’Interview de camera », in « Ce que je suis » et autres textes, Paris,

Laure Murat, Passage de l’Odéon. Sylvia Beach, Adrienne Monnier et la vie littéraire à Paris dans l’entre-deux-guerres, Paris, Fayard, 2003

Peggy Guggenheim, Ma vie et mes folies, Plon, 1987.

Hoëbeke, coll. « Arts & esthétique », 1998.

Heyd, Milly. « Man Ray/Emmanuel Radnitsky: Who is Behind the Enigma of Isidore Ducasse? »; in Complex Identities: Jewish Consciousness and Modern Art; ed. Matthew Baigell and Milly Heyd; Rutgers University Press, 2001.

https://culturieuse.blog/2018/05/17/man-ray-le-luminescent-1890-1976/ projet Pochette Rolling stone dive

Jennifer Mundy, Man Ray Writings on art, Getty publications, 2016.The modern women revisited, rudgers. (Lee Miller et Man Ray)

François Lévy-Kuentz, Man Ray, 2 bis rue Férou, film 22’.

Marianne Amar, « Les guerres intimes de Lee Miller », Clio. Histoire‚ femmes et sociétés [En ligne], 20 | 2004, mis en ligne le 01 janvier 2007, consulté le 15 août 2019. URL : http://journals.openedition.org/clio/1396 ; DOI : 10.4000/clio.1396

Leszek Brogowski. « De l’habitude créatrice au caractère anarchiste: Man Ray et la Ferrer Modern School. Valérie Mavridorakis, Christophe Kihm. Transmettre l’art. Figures et méthodes. » Quelle histoire?, Les presses du réel, pp.31-52, 2013, Figures, 978-2-84066-596-0.

http://www.lespressesdureel.com/ouvrage.php?id=2708 . hal-01534381

Marcel Fleiss, Naissance d’une galerie, La règle du jeu

www.altersexualite.com

MAISONS D’ECRIVAINS ET DE PAPIER

Répétitions d’une pièce de Corneille chez un épicier en bas de la rue Férou en 1705 : Oeuvres de P. Corneille. Tome 3 / nouv. éd… par M. Ch. Marty-Laveaux

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9666028v/f485.image.r=Etienne%20F%C3%A9rou

3 TER rue Férou : JOURNAL INTIME

Antoine Grumbach, « L’Ombre, le seuil, la limite. Réflexions sur l’espace juif ». https://www.mahj.org/fr/programme/l-ombre-le-seuil-la-limite-17214 (dernière consultation le 24 septembre 2020)

4 RUE FEROU : LE GOUVERNEUR ET LES CADAVRES EXQUIS 

Académies équestres Parishttp://www.ling.fi/RATS/LA%20GUERINIERE/Academies1.html

Jacques Prévert, Oeuvres complètes, La Pléiade, tome II, P.948,1111,1116-1117

Yves Courriere, Jacques Prévert, Gallimard.

Jacques Prévert, Choses et autres, Folio, 1972

Michel Déon, Bagages pour Vancouver. Mes arches de Noé II, Éditions de La Table Ronde, 1985 (pp. 102-103, 175).

Bertrand Meyer-Stabley, Françoise Sagan,: le tourbillon d’une vie

Françoise Sagan, Avec mon meilleur souvenir, 1984.

Patricia Sorel, Plon : le sens de l’histoire (1833-1962), 2018

Christine de Rivoyre, Flying Fox et autres portraits,

Tribune du Monde, 2 mai 2019, Signataires : Jean Bourgault, Michel Deguy, Liliane Kandel, Jean Khalfa, Patrice Maniglier, Jean-Pierre Martin, Eric Marty, Anne Mélice, Juliette Simont,

Le vieux Paris au souffle du progrès », dans : Paris au XVIIIe siècle. sous la direction de Gaxotte Pierre. Paris, Arthaud (programme ReLIRE), « Hors collection Arthaud », 1982, p. 77-104. URL https://www.cairn.info/paris-au-XVIIIe-siecle–9782700304213.htm-page-77.htm

Bulletin paroissial de Saint-Sulpice du 25 décembre 1918 : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6522733c/f7.image.r=rue%20F%C3%A9rou

5 RUE FEROU : Grains de café et broderies d’or

Jean Leclant, « Le café et les cafés à Paris (1644-1693) », Annales, 1951, 6-1, p.1-14. consulté en ligne https://www.persee.fr/doc/ahess_0395-2649_1951_num_6_1_1900

Danièle Véron-Denise, « Les ornements épiscopaux du XVIIIe siècle des cathédrales de Metz et de Carcassonne et l’atelier parisien de la famille Rocher », Patrimoines du Sud [En ligne], 1 | 2015, mis en ligne le 01 février 2015, consulté le 13 novembre 2019. https://journals.openedition.org/pds/944

Vladimir Dimitrijevic, Personne déplacée. Entretiens avec Jean-Louis Kuffer, Lausanne, Ed.Favre, 1986; réédition Lausanne, L’Age d’Homme, 2008.

Alain Paucard, Paris est un roman, L’Age d’Homme, 2005

Giono recette extraite du Code Gourmand de Horace Raison, (1829), citée par Adrienne Monnier, en 1942.  

6 RUE FEROU : le fabuleux destin de l’hôtel de Mlle de Luzy

Emmanuel Vingtrinier, Théâtre à Lyon au XVIIIe siècle (Luzy), 1879.

Les comédiens du roi de la troupe française pendant les deux derniers siècles : documents inédits recueillis aux Archives nationales / Emile Campardon, 1879 (consulté sur Gallica)

Titre :  La Comédie-française : histoire de la Maison de Molière de 1658 à 1907… / Frédéric Loliée ; préface de Paul Hervieu,… Auteur :  Loliée, Frédéric (1856-1915). Auteur du texte Éditeur :  L. Laveur (Paris) Date d’édition :  1907

Site de la Comédie Française : Mlle Luzy

Charles Collé (1709-1783), Au cœur de la République des Lettres de Marie-Emmanuelle Plagnol-Diéval

Grimm, Correspondance littéraire, tome X, p.416.

Mémoires du prince de Talleyrand. I. 1754-1808 / publ. avec une préf. et des notes, par le duc de Broglie

Marie-Antoine Carême, Le pâtissier royal parisien ou Traité élémentaire et pratique de la pâtisserie ancienne et moderne, Tome II, 1815.

Paul Jarry, L’Européen, 22 février 1935.

Paul Jarry, Les vieux hôtels de Paris, « le quartier du Luxembourg », Paris, Ch.Moreau, 1934.

Antiquaire new-yorkais (bôite avec le portrait de Mlle de Luzy) www.wilnitsky.com https://www.wilnitsky.com/scripts/redgallery1.dll/details?No=30381

Vincent Casanova, Jalons pour une histoire du Chant du Monde

Jacques Lacarrière, Passeur pour notre Temps, de Florence M. Forsythe, éd. Le Passeur.

Jacques Lacarrière, Chemin d’écriture, Plon, 1988.

Imec, « Rencontres poétiques avec Roland Dubillard 2015-2016 », consulté le 20 mars 2020.

« Histoire et engagement : avec Claude Mazauric », Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique, 104 | 2008

Le Foll-Luciani, Pierre-Jean. « Des étudiants juifs algériens dans le mouvement national algérien à Paris (1948-1962) »in : La bienvenue et l’adieu | 2 : Migrants juifs et musulmans au Maghreb (XVe-XXe siècle) Casablanca : Centre Jacques-Berque, 2012 https://books.openedition.org/cjb/167?lang=fr (généré le 20 mars 2020).

Michel Foucault, Maladie mentale et personnalité, Paris : PUF,  1954.

Olivier Burgelin a été le jeune directeur de la Maison des lettres des années 1957 à 1962; il a notamment invité Roland Barthes en 1957 (communication personnelle ).

Robert Chapuis, Les Chrétiens et le socialisme, Calmann-Lévy, 1976.


Michael Reynolds , Hemingway Housecoming, 1999.

Schlumberger : Voir https://www.museeprotestant.org/notice/les-schlumberger/

Archiwebture.citedelarchitecture (fonds Pierre Barbe)

G.Aulbaut de la Haute chambre, Ruelles de Saint-Sulpice, 1918 (Gallica)

 7 RUE FEROU : ATELIER d’ORFEVRES

Bernard Berthod, Dictionnaire des arts liturgiques XIXe-XXe siècle, 1996.

Edmond Lesage. https://www.delcampe.net/fr/collections/factures-documents-commerciaux/france-1800-1899/75-6724-paris-1898-orfevre-edmond-lesage-7-rue-ferou-succ-a-chertier-295198252.html

Rilke Les Carnets de Malte Laurids Brigge.

8 RUE FEROU ; DES MOTS, DES MOTS, DES MOTS

Robert Darnton, Un tour de France littéraire. Le monde du livre à la veille de la Révolution, Gallimard, 2018.

Belin, Notre livre intime de famille, Paris, E. Plon, Nourrit et Cie, 1893.

Louis BatiffolLa vie de Paris sous Louis XIII : : l’existence pittoresque des Parisiens au XVIIe siècle, 1932 (quartier des imprimeurs et libraires (arrêt du 1er avril 1620)

Jean-Paul Fontaine,« histoire de la bibliophilie »./2016/05/la-descendance-de-francois-belin-1748.

http://www.le-temps-des-instituteurs.fr/ped-editeurs-xixe-siecle-.html

Viera Rebolledo-Dhuin, La librairie et le crédit. Réseaux et métiers du livre à Paris (1830-1870), thèse de doctorat, en ligne https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00768969/document.

Jean de Mayol de Lupé, Un enfant d’autrefois, Perrin,1943.

Xavier Bonnaud, Lexpérience architecturale, 2014, en ligne consulté le 20 juillet 2020, https://hal.archives-ouvertes.fr/tel-01666829/document

9 RUE FEROU : Qui a vécu ici?

Chantrel Frères, orfèvrerie : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5750947k/f3.image.r=6%20rue%20F%C3%A9rou?rk=579402;0

10 RUE FÉROU : CHEZ MADAME DE LA FAYETTE

Claude Dulong, « Mme de la Fayette et ses placements immobiliers ».

XVIIe siècle : bulletin de la Société d’étude du XVIIe siècle , 7/1987.

1928, Bulletin de la société historique du sixième arrondissement.

Chapco, Ellen J. « La cour et le cabinet : l’espace-femme dans La princesse de Montpensier, La princesses de Clèves et La Comtesse de Tende de madame de la Fayette » in : Homo narrativus : Recherches sur la topique romanesque dans les fictions de langue française avant 1800 [en ligne]. Montpellier : Presses universitaires de la Méditerranée, 2001 (généré le 03 janvier 2020) https://books.openedition.org/pulm/1349?lang=fr.

François-Ronan Dubois. Jean Regnault de Segrais, Pierre-Daniel Huet et Gilles Ménage dans la correspondance de Marie-Madeleine de Lafayette. François Le Guennec. Savantes femmes & citoyennes de Tendre en Europe (1607-1678), L’Harmattan, pp.107-120, 2014.

Jacques Drésa, Maisons d’hommes célèbres, Hachette, 1893, p.134.

AUTOBIOGRAPHIE DE MON CORPS

Ludwig Binswanger, Le problème de l’espace en psychopathologie, PUM, 1998.

Danis Bois et la fasciathérapie

Joana Duarte Bernardes, « Habiter la mémoire à la frontière de l’oubli : la maison comme seuil »

Eugène Minkowski, Le Temps vécu, PUF, 2013.

Merleau-Ponty, La Phénoménologie de la Perception (1945)

Viviana Saint-Cyr, Architecture, corps et sublimation, 2008.

 11 RUE FEROU : RENAN ET LA SAINTE PARISIENNE

Renan, Souvenirs d’enfance et de jeunesse (1883)

Centenaire des Bénédictines du Saint-Sacrement :

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k57575429/f8.image.r=Ferou?rk=2446364;0

13-15-17 RUE FEROU : PROUST, TOLSTOI, Manon et l’Internationale

Sophie Tolstoï, A qui la faute ?, Albin Michel, 2010

 Claude Jamain. Idée de la voix : Études sur le lyrisme occidental. Nouvelle édition [en ligne]. Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2005 (généré le 22 avril 2020)

Eugène Pottier, in Maitron, https://maitron.fr/spip.php?article136003,

(dernière consultation le 26 sptembre 2020).

Eugène Pottier, Chants révolutionnaires, Editions sociales internationales, 1937.

http://ciml.250x.com/archive/music/french/chants_revolutionnaires_pottier.pdf (dernière consulatation le 26 septembre 2020).

Blog Socialisme libertaire :

http://www.socialisme-libertaire.fr/2018/08/eugene-pottier-communard-et-un-poete-militant.html

Armand Cuvillier, Un journal d’ouvriers : « L’atelier » (1840-1850), Éditions Ouvrières, Paris, 1954.

Société historique du 6e arrondissement de Paris, « Fantin-Latour, les domiciles dans le 6eme », Charles Saunier, bulletin VIII – Année 1905.

https://www.sh6e.com/activites/histoire-du-6eme/les-personnalites/fantin-latour-les-domiciles-dans-le-6eme (dernière consultation le 26 septembre 2020).

Bertrand Tillier, La Commune de Paris, révolution sans images?: politique et représentations dans la France républicaine (1871-1914). Editions Champ Vallon, 2004.

« Hommage de Michel Deguy à sa belle-sœur, Marie-Claude Brossollet, décédée le 19 avril 2019, prononcé lors de son enterrement à la basilique Sainte-Clotilde » in Po&sie. https://po-et-sie.fr/chroniques/a-marie-claude-brossollet/(consulté la dernière fois le 26 septembre 2020)

DANS LA PEAU D’EUGENE ATGET

Photographies d’Eugène Atget consultées sur les sites Parismuseescollections

( Musée Carnavalet), du musée Carnavalet, de Gallica, et du MOMA.

Par exemple : https://www.moma.org/collection/works/43272. (Atget, rue Férou,1900).L’objet porte le numéro 1.1969.4955

Photographie de la rue Férou depuis la place St-Sulpice, voir : http://parismuseescollections.paris.fr/fr/musee-carnavalet/oeuvres/hotel-de-mahe-de-la-bourdonnais-4-et-6-rue-ferou-6eme-arrondissement-paris (consultée la dernière fois le 24 septembre 2020)

Clément Chéroux, Sur quelques vitrines d’Eugène Atget
Jean-Marie Balner, Qui est Eugène Atget : expositions bnf.fr/atget

Guillaume Le Gall, de nombreux textes dont Atget et le théâtre consulté sur : http://expositions.bnf.fr/atget/arret/02.htm

http://expositions.bnf.fr/atget/arret/29.htm

 http : //expositions.bnf.fr/atget/arret/29.htm

Walter Benjamin, L’oeuvre d’art à l’époque de sa reproductibilité technique (version de 1939), traduction de Maurice de Gandillac, revue par Rainer Rochlitz, Folio, p.24-25.

Walter Benjamin, Petite histoire de la photographie, traduction de Lionel Duvoy,  éd. Allia.

Ricardo Ibarlucia, Desnos et la place d’Atget dans l’histoire de la photographie, « Aisthesis, mai 2016.

André Breton, Nadja, Gallimard.

Les trois lettres d’Eugène Atget à Paul Léon, directeur des Beaux-Arts de Paris, ont été publiées dans La Recherche photographique, » n°10, Collection, série », juin 1991, Maison européenne de la photographie, p.37, directeur de la publication, Jean-Luc Monterosso.

Molly Nesbit, «  La seconde nature d’Atget », in Actes du colloque Atget, numéro spécial de Photographies, mars 1986, cité in Eric Hazan, LInvention de Paris, p.470.

Sur Mlle Dupont, voir Galerie historique des comédiens de la troupe de Talma, pp. 333-342, https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k2043538/f361.image consulté la dernière fois le 29.8.2020 sur Gallica

Eric Hazan, L’invention de Paris. Il n’y a pas de pas perdus, (Seuil, 2002), Points 2004.

La lettre originale « Je suis à l’agonie »a été vendue chez Artus enchères :

https://www.yumpu.com/fr/document/read/17331605/resultat-de-la-vente-du-02-juin-2013-artus-encheres

Anna Radwan, Mémoires des rues. Paris 6e arrondissement.1900-1940, Parigramme, 2015.

J.P.Vernant, « Franchir un pont », in Oeuvres II, 2339 et ss, Seuil, 2007.

PRONONCER LEURS NOMS

Les Archives de France consultées la dernière fois le 29.8.2020 : https://francearchives.fr/fr/search?q=rue+FaTalleyrand-Périgord, Charles-Maurice de (1754-1838

%d blogueurs aiment cette page :