Il est bien permis de pousser un soupir

img_6762.1224485213.jpg

« Et il est bien permis de pousser un soupir quand on s’aperçoit qu’il est ainsi donné à certains (artistes) de faire surgir véritablement, sans aucune peine, les connaissances les plus profondes du tourbillon de leurs propres sentiments alors que nous autres (les théoriciens), pour y parvenir, devons nous frayer la voie en tâtonnant sans relâche au milieu de la plus cruelle incertitude. »

Freud, Malaise dans la civilisation.

Une réflexion au sujet de « Il est bien permis de pousser un soupir »

  • 27 octobre 2008 à 17 05 07 100710
    Permalink

    c’est gentille de nous envoyer ce petit message crypté..
    je pousse un grand soupir..

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :